Pologne – A la découverte du système concentrationnaire nazi

Publié le 07-Mai-2018 dans : Culture, lycee

L'entrée d'Auschwitz I

L'entrée du camp Auschwitz II Birkenau

les élèves à Cracovie

Du 8 au 13 avril 2018, 42 élèves des classes de 1 S1 et de 1 S5 sont partis à la découverte du système concentrationnaire et génocidaire nazi, mais aussi de l’histoire de la communauté juive de Pologne.

Après une longue nuit de bus, nous arrivons enfin à Cracovie, 1ère étape de notre séjour et où nous retrouvons notre guide local Agata. Dès les bagages déposés, nous nous attelâmes à la visite de l’ancien quartier juif de la ville, Kazimierz, transformé en ghetto par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Ce quartier, longtemps délaissé, est aujourd’hui un haut lieu de la mémoire et de la culture juive. L’après-midi fut dédiée au camp de concentration de Plaszow situé à la périphérie de la ville, notamment mis en avant dans le film de S. Spielberg, la liste de Schindler.

Le lendemain, nous avons pu découvrir les camps de concentration et d’extermination d’Auschwitz et d’Auschwitz-Birkenau. Difficile, parfois, aujourd’hui, d’imaginer quand on déambule dans les allées, les bâtiments, devant les montagnes de chaussures, de valises, de cheveux, pris aux victimes que ces lieux ont été les témoins de la mort de plus d’un million de personnes, très majoritairement juives, dont 900000 gazées dès leur arrivée ; que des dizaines d’hectares ont été dévolus à la mort, à la souffrance, aux travaux forcés, aux expérimentations médicales douteuses, à la torture ; que 5 chambres à gaz étaient capables d’engloutir chaque jour de manière industrielle plusieurs milliers de vies…

Mercredi, départ pour Lublin-Majdanek, camp de concentration et d’extermination laissé quasiment intact par les nazis lorsqu’ils décidèrent de l’évacuer. Ainsi les chambres à gaz n’ont pas été détruites ici. Mais le gaz n’est qu’une des méthodes de mise à mort : le 3 novembre 1943, 18000 personnes sont fusillées en une seule journée dans des fosses creusées derrière le crématorium. Là encore il est très compliqué de se représenter l’horreur qu’ont été ces camps. Tout semble maintenant si calme, si « paisible ».

Ce fut ensuite le musée Polin de Varsovie, le musée de l’Histoire des Juifs polonais, construit en face du monument aux héros de l’insurrection du ghetto de Varsovie. Ce musée retrace l’histoire millénaire des Juifs polonais, du Xème siècle à nos jours. Ce musée est aussi une leçon d’espoir et veut montrer que, malgré la disparition de 90% des Juifs du pays pendant la Shoah, une vie juive en Pologne continue d’exister.

Ce voyage a aussi permis de découvrir l’histoire de la Pologne, des nombreuses crises qu’elle a dû traverser, des partages qui ont abouti à sa disparition à plusieurs reprises à la domination communiste, à sa volonté de redevenir un pays qui compte.


Le Chapitre de Saint-Thomas           Les Diaconesses de Strasbourg           La Croisée des Chemins

Le Gymnase, établissement scolaire privé sous contrat : Lucie Berger (maternelle à 5ème) et Jean Sturm (4ème à terminale) - 67000 Strasbourg - France

ipsum libero mattis ante. Donec dictum Phasellus leo. venenatis, pulvinar Lorem felis