Les apprentis scientifiques à Paris

Publié le 19-Fév-2018 dans : Animation, lycee, Sciences

Les délégués de la classe de TS1 avaient dès le début de l’année scolaire, émis l’idée d’organiser un voyage de classe qui marquerai les deux années passées tous ensemble. Grâce à la motivation des professeurs principaux, et des élèves de la classe, ce projet a pu voir le jour, et aura été une belle réussite, tant sur le plan intellectuel que sur le plan humain…

Vendredi 16 février 2018, il est 6h50, et un à un les élèves de TS1 arrivent dans le hall central de la gare de Strasbourg. Ils se présentent auprès de Mme Vonesch et M. Audeoud, leurs deux professeurs principaux qui les encadreront tout au long de ces deux journées à Paris.

7h19, depuis le quai, on siffle le départ du TGV. A bord, nous nous sommes installés : pendant que certains finissent leur nuit, d’autres jouent à des jeux de société, d’autres lisent, bref, chacun s’occupe comme il peut ! Dès notre arrivée à la gare de l’Est, nous avons pris le métro direction le palais de la découverte, au bas des Champs Elysée. A notre grande surprise à la sortie de la bouche de métro « Champs Elysée Clémenceau », ce sont les rayons de soleil qui nous souhaitèrent la bienvenue à Paris, la grisaille alsacienne était alors loin derrière nous.

Au palais de la découverte, nous avons d’abord pu visiter les expositions librement. Celle à l’affiche était au sujet de Louis Pasteur et de ses expériences concernant la vaccination contre la rage en médecine vétérinaire et humaine. L’exposition était articulée telle une pièce de théâtre en 6 actes retraçant la succession des travaux scientifiques de Pasteur. Ensuite, à 11h, se tenait une présentation scientifique sur l’air liquide à -193°C : liquéfaction et distillations de l’air pour en faire un liquide. A partir de midi, nous étions en quartier libre : si certains ont préféré quitter le palais pour aller se promener sur les champs Elysée, d’autres ont encore pu assister à des présentations sur le sommeil, le cerveau, l’informatique, ou encore l’espace.

IMG_2048.JPGEnsuite, à 17h, nous avions rendez-vous avec nos professeurs à la station de métro du matin pour nous rendre à notre auberge de jeunesse, située en plein dans le quartier du Marais, non loin de la cathédrale Notre Dame de Paris. Nous logions dans une belle bâtisse du XVIIème siècle dans des chambres de 3 ou 4 élèves.

Après le diner, nous nous sommes rendus au théâtre de la Fontaine non loin de la fameuse rue Pigalle et nous avons vu une pièce humoristique contemporaine intitulée « Silence, on tourne ! ». Cette dernière reposait sur un effet de double mise en abîme ou les spectateurs du théâtre étaient des figurants embauchés pour le tournage d’un film romantique. Entre les flirts entre les acteurs, les quiproquos et les plaisanteries, nous avons beaucoup ri et la pièce a fait l’unanimité auprès de tous ! De retour à l’auberge vers minuit, tout le monde était fatigué après cette longue journée, et c’était parti pour un merveilleux orchestre nocturne de ronflement !

Le lendemain matin, nous avions rendez-vous à 9h45 dans le hall de l’auberge après le petit déjeuné, douchés, habillés et prêts à partir. Là, nous avons marché dans le quartier et avons vu la cathédrale Notre Dame, l’Hôtel de ville et de loin la coupole du Panthéon. Nous nous sommes ensuite rendus au Musée des Arts et Métiers, ou Madame Vonesch fut notre guide tout au long d’une exposition sur les outils de mesure. Ensuite nous avons vu le fameux pendule de Foucault qui permet de mettre en évidence la rotation de la Terre.

Nous nous sommes ensuite rendus en métro, à la cité des sciences où les élèves se sont séparés en deux groupes afin de faire deux activités, l’une sur les mathématiques avec M. Audéoud, l’autre sur la physique et les ondes sonores avec Madame Vonesch. Puis nous nous sommes tous rendus au Planétarium de la cité pour voir une projection sur la sonde Rosetta, envoyée dans l’espace par l’Agence Spatiale Européenne en 2004 pour recueillir des données sur la composition de la comète 67P Tchourioumov. Puis enfin, nous nous sommes rendu à la Géode, cette salle de cinéma très spéciale en forme de sphère géante. Là-bas nous avons vu une autre projection, sur la vie dans l’espace à la station internationale.

Il était alors temps de se rendre à nouveau à la Gare de l’Est pour rentrer à Strasbourg. Dans le train, l’excitation de la veille était finie, l’ambiance était plutôt nostalgique : chacun se remémorait les moments passés ensemble, les fous rires, les bavardages nocturnes,… Ce voyage nous aura permis de resserrer encore plus les liens au sein de la classe, et de créer des souvenirs inoubliables. Ce fut un séjour court et intense mais très bénéfique pour chacun d’entre nous.

Un grand merci à nos professeurs principaux Madame Vonesch et Monsieur Audéoud, qui nous ont permis de faire voir le jour ce projet qui semblait au départ plutôt utopique.

Nancy NLEME, Sonia Rami et les TS1


Le Chapitre de Saint-Thomas           Les Diaconesses de Strasbourg           La Croisée des Chemins

Le Gymnase, établissement scolaire privé sous contrat : Lucie Berger (maternelle à 5ème) et Jean Sturm (4ème à terminale) - 67000 Strasbourg - France

luctus accumsan consectetur ipsum consequat. id id ut ut massa